in

COMMENT CONDUIRE LA PRISE DE CONTACT AVEC LES APPRENANTS EN DEBUT

COMMENT CONDUIRE LA PRISE DE CONTACT AVEC LES APPRENANTS EN DEBUT

CONFERENCE PEDAGOGIQUE

Thème : COMMENT CONDUIRE LA PRISE DE  CONTACT AVEC LES APPRENANTS EN DEBUT D’ANNEE ? (par l’Inspecteur stagiaire Jean-Baptiste TOSSOU)

Introduction

Au début de chaque année, l’enseignant a le devoir de prendre contact avec les élèves de chacune des classes à lui confiées : c’est la séance du premier contact. Bien que paraissant banale, cette activité peut mettre en danger la mission de l’enseignant lorsqu’elle n’est pas suffisamment bien préparée et par voie de conséquence mal conduite. Il devient donc impérieux de voir de plus près de quoi ce premier contact retourne et comment le conduire efficacement.

L’intervention s’articulera autour des axes ci-après:

  1.  L’ importance du premier contact
  2. Le cahier de charge du professeur ou ses obligations pendant le premier contact
  3. Le comportement du professeur

Nous vous proposons pour commencer de suivre ce dialogue sketch qui nous une idée des représentations des apprenants sur leurs enseignants après leur première prise de contact.     

DIALOGUE

Abel : Et ta journée ?

Sonia : Pas mal. Nous avons accueilli 4 professeurs différents qui ont pris contact avec nous.

Abel : Et comment c’était ?

Sonia : Le professeur de philosophie avait l’air d’un brouillon. Il avait même commencé à parler de sa matière avant de nous dire son identité. Il écrivait partout sur le tableau. Quant à celui de maths, on dirait un soldat en faction. Pas le moindre sourire. Toi–même tu imagines la suite pour une matière déjà difficile en soi. Lui-même a dit qu’on l’appelle ZORO.

Abel : Chez nous, c’est le prof d’Anglais. Quand il a fini de parler son bel Anglais avec une fille devant qui avait l’air d’une Américaine, il a viré en Français parce qu’il a compris qu’on ne le suivait pas. Il trimbalait un très gros sac et portait un tee-shirt au dos duquel il y avait beaucoup de mots anglais. Quel début ! Le comble chez nous, c’est le prof de Français. On dirait qu’il a des préférences. Il serrait la main aux anciens élèves qu’il connaissait, tapotait l’épaule de certaines filles. Il semblait ne s’adresser qu’à eux. Je me demande si nous autres, on existera pour lui.

Sonia : J’allais oublier. Notre prof d’Histoire–Géo était simplement bien habillé. Il avait un pantalon taille basse façon avec une chemise aux manches très courtes, les 2 boutons du haut non fermés laissaient entrevoir sa poitrine. C’est un gars branché quoi…..

Abel : Notre prof de Physique lui s’est habillé négligemment et pire il hésitait sur toutes les phrases qui sortaient de sa bouche. Je me demande s’il avait peur ou si c’est la première fois qu’il intervenait en terminale.

Sonia : Un point positif néanmoins : notre prof des SVT. Il savait ce qu’il avait à faire et le faisait avec méthode. Son habillement ne souffrait de rien.

Abel : Notre prof d’Allemand, une dame m’a attiré par une jupe qui laissait découvrir ses mollets. En tout cas, je ne raterai jamais son cours. Voyons ce que ces premières impressions deviendront les jours à venir.

Sonia : Wait and see donc !      

  1.  L’importance du premier contact

Après ce dialogue, il va sans dire que le premier contact de l’année est vital et mérite d’être bien préparé.

Les spécialistes des questions de communication disent souvent qu’ ‘’il n’y a jamais deux occasions identiques  pour produire la première bonne impression’’. Pour  impressionner les gens nous devons tout mettre en œuvre au cours du tout premier contact’’. Cela est d’autant plus vrai en milieu scolaire où l’on attend de l’enseignant qu’il pose à cette séance les balises d’une collaboration qui doit durer des mois, le temps d’une année scolaire. Le regard que les apprenants poseront sur l’enseignant, la nature des relations qui existera entre eux, dépendra pour une bonne part de cette rencontre.

  1. Le cahier de charges de l’enseignant au cours du premier contact : les tâches à accomplir

Il est important que l’enseignant: 

  • Salue les apprenants, même si ces derniers ne le font pas spontanément.
  • Se présente en donnant clairement ses nom et prénom(s), dire quelques mots sur son parcours professionnel lorsqu’il en juge l’opportunité. Qu’il évite absolument les sobriquets ou surnoms qui ne font qu’en rajouter à l’énigme qu’il constitue dans la tête des élèves.
  • Demande aux apprenants de se présenter à leur tour en fournissant sur une feuille de cahier les informations suivantes: nom, prénom(s), date et lieu de naissance, meilleure(s) matière(s), carrière envisagée, loisirs, lieu de résidence, la profession de celui avec qui l’élève vit, le contact téléphonique de ce dernier

NB: Certaines de ces informations pourront plus tard, aider l’enseignant à comprendre  et à mieux gérer les déviances comportementales chez certains élèves.

  • Communique l’emploi du temps même si dans certains cas, il est déjà affiché depuis la pré-rentrée.
  • Communique le programme officiel.
  • Etablisse le contrat didactique:

Il  s’agit pour l’enseignant de convenir avec ses apprenants d’un certain nombre d’exigences en rapport avec la discipline ou la matière. On peut citer :

  • Faire un bref commentaire qui met en exergue l’importance de votre matière en lien avec les objectifs généraux d’apprentissage.
  • Spécifier le matériel requis, son utilisation à bon escient ainsi que la répartition des cahiers entre sous matières et cahiers d’exercices….
  • Informer les apprenants sur la nature de vos évaluations, leur fréquence et ce vous attendez objectivement d’eux ; leur prodiguer des conseils sur comment apprendre votre discipline, le rythme de vos exercices et la manière dont il faut rendre pour bien travailler.   
  • Établisse  le contrat pédagogique ou le code de conduite:

Il  s’agit d’une présentation des points saillants du règlement intérieur. Il convient ici autant que faire se peut d’obtenir leur participation aux clauses du contrat par une explication argumentée devant laquelle le bon sens s’incline. Cela permet d’avoir plus facilement leur adhésion et aiguise leur sens de responsabilité. Comme le dit J.J. ROUSSEAU, ‘’L’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté’’. Angela Povitera Mc Clynn en parle aussi dans son livre ‘’A Positive Start: First Day Classroom Activities and Icebreakers’’: ‘’la manière dont vous engagez les apprenants le tout premier jour, envoie un message très fort quant aux niveaux d’implication et d’interaction que vous attendez d’eux.

  • Aide les élèves à créer une communauté scolaire  en leur expliquant l’importance d’appartenir à des groupes de travail et de vivre comme dans une famille.
  • Fasse aux élèves un test de niveau ou de placement afin de savoir comment orienter les révisions, si le besoin se fait sentir.

III- Les comportements du professeur pendant la séance

  • La présentation physique

Comme le dit le dicton, les gens s’adressent à vous selon votre habillement. Le professeur devrait éviter de s’habiller négligemment ou de manière extravagante. En effet, négligemment vêtu, il inspire pitié aux apprenants. Par contre, il focalise toutes les attentions sur son aspect physique lorsque son habillement est extravagant. L’enseignant doit, pour ce faire, être décemment habillé.

-La facture intellectuelle

A cette première rencontre, l’enseignant doit tout faire pour avoir la bonne maîtrise des notions à aborder afin d’inspirer confiance. Les hésitations et les confusions sont à éviter. Que l’exactitude de ses propos convainque les élèves.

 La présentation morale de l’enseignant

Au premier contact, l’enseignant doit faire preuve d’humilité, de maîtrise de soi, de rigueur de flexibilité et de patience. La plupart des apprenants sont anxieux et il appartient au professeur de décrisper l’atmosphère. 

Il doit être à l’heure

Il doit veiller à son comportement verbal à travers la façon dont il donne les instructions. Il doit éviter d’être négatif et menaçant. Il ne doit pas non plus utiliser des expressions trop vulgaires ou qui le rendent trop familier des élèves. Il doit par ailleurs soigner sa communication à cette rencontre, même s’il n’est pas très éloquent d’ordinaire, en veillant au choix des mots, au timbre de la voix et à la gestuelle.

  •  L’expression non verbale de l’enseignant

Conscient que les actes parlent mieux que les paroles, le professeur doit éviter les gestes qui peuvent être mal interprétés par les élèves, en rendant jaloux certains et en frustrant d’autres: mettre la main au cou de certains, tapoter les joues ou les épaules d’autres ou en s’asseyant à côté d’autres… Ces différents gestes sont encore plus graves lorsque posés envers le sexe opposé.

-Les mouvements faciaux doivent aussi être contrôlés: avoir un visage agréable avec un léger sourire est souvent un signe de bon accueil et l’expression d’une personne abordable. Mais attention! Regarder avec hébétude ou sourire de manière prolongée certains apprenants de manière particulière et répétée et surtout les filles peut paraître suspect.

Conclusion

Au total, il n’est pas facile de corriger les dégâts créés par une prise de contact scabreuse tellement les représentations ainsi forgées par les apprenants ont la vie dure et sont difficilement remédiables. L’éloquente preuve est le dialogue des élèves qui est assez illustratif. Les enseignants doivent préparer et conduire plus méthodiquement ce premier contact qui est très déterminant pour le bon décollage de l’année scolaire.

Enfin, laissez-moi emprunter les termes d’Angela Povitera Mc Clynn’s:

 ‘’ En quittant le premier contact, les élèves doivent croire en votre compétence à enseigner la discipline, être en mesure de prédire la nature de vos instructions et ce que vous attendrez d’eux.’’

Author Details
meilleur site éducatif au Cameroun , CAMERTUTOS

VOIR AUSSI  INSCRIVEZ VOUS A LA LOTERIE AMÉRICAINE 2022

La loterie américaine est déja lancé! Clique sur le lien ci-dessous pour tenter te chance.

Cliques ici pour t'inscrire!

Fascicule de physique 3ème

toutes les fiches de progréssions PCT EN WORD